PALMARÈS

A. MARTIN

(CLÉMENT AUGUSTE)

extrais de mes documents personnels, d’époque, de ceux de mon père
et des souvenirs qu’il m’a transmis de 1945 à 1991

(1902-1991 †)

 

Agent Amilcar de 1921 à 1939

Concessionnaire Simca de 1935 à 1965

PILOTE, D’ENDURANCE, INDÉPENDANT

Quelques victoires :

1930

– 6 heures au Circuit automobile des Routes Pavées, 3e cat. Course 1100, Amilcar C.O.

– GP. de France du MCF, Amilcar MCO G.H.

1931

– 24 heures du Bol d’Or, 1er cat. Course, 2e au général, 1726 km avec l’Amilcar MCO G.H.

– Circuit Automobile des Routes Pavées Pont à Marcq 3e cat. 1100 – Stand 38

GP. de France, 1er cat. Course M.C.O. G.H.

1932

– 24 heures du Bol d’Or, 1er cat. Course M.C.O. G.H. (1528 km très difficiles)

– le Xe G. P. d’Endurance de 24 heures au Mans, 8e à la distance, 1er des 1100,
5e à l’indice de performance 2043 km à 85 km/h de moyenne Amilcar 22 partants, 9 à l’arrivée !

– GP. de France, Amilcar, MCO G.H. 1100 Montlhéry

– Les 24 heures de Spa-Francorchamps-Malmédy-Stavelot. Royal Automobile Club de Belgique.

1933

– G. P. de Picardie, le 8e Circuit de Péronne (Somme) 4e au classement général.

– Circuit d’Orléans, plusieurs séries : Tourisme, Sport et Course 1500cc.

– 24 heures du Bol d’Or (le 12e) à Saint-Germain-en-Laye, Château (78) 1er Cat. Course et au général, Amilcar, 1830 km J. de Gavardie

– le Xe G. P. de 24 heures au Circuit de Spa-Francorchamps-Malmédy-Stavelot-Francorchamps. R.A.C. de Belgique. La lutte est immédiatement circonscrite entre les 3 Alfa 8C Le Mans. Après 16 heures de course, l’infatigable Sommer laisse le volant à Stoffel pour aller au G.P. de la Marne à Reims (où il sera 3e). Quelle santé ! Le vétéran Stoffel ne se laisse pas intimider par ses redoutables adversaires, mais il doit laisser passer de peu Chiron-Chinetti à l’arrivée. C.A. Martin 2090 km1er des 1100, Duray et de Gavardie Amilcar à 87,113 km/h.

– 6 Records à Montlhéry, dont celui des 24 heures sont battus sur l’Amilcar 1100cc de C.A. Martin, piloté par J. et H. de Gavardie et Duray parcourant 3285 km à 136,902 km/h de moy.

1934

– 24 heures du Bol d’Or, Amilcar, M.C.O. 2e Sport, 3e Simca-Fiat 990cc ( Coppa d’Oro Mille Miles, Bordeaux)

– 24 heures du Mans, 1000cc, 20e à la distance, 5e à l’indice, 2094,652 km/h à 87 km de moy.

1936

– 13e 24 heures du Mans et la 16e Fête aériennes d’Auvergne sont annulées en raison de grève.
– GP. de l’A.C.F. à Linas-Montlhéry 23e au général, Simca-Fiat Mille Miles (groupe 1) 999cc,
86 km/h derrière Gordini-Querzola, mais devant Camérano-Largeot et Lord Howe

– 15e , 24 heures du Bol d’Or, 3e C.A.Martin Simca-Fiat (Bordeaux) 990cc, 1733,816 km

1945

– Coupe de Paris, A.G.A.C.I. et G.N.R. Amilcar MCO 1270cc à compresseur

1952

– 24 Heures du Bol d’Or, Linas-Montlhéry, Simca 9 Aronde, 1e cat. 5e au général

1955

– 24 heures du Bol d’Or, Linas-Montlhéry, Simca-Gordini Barquette, 1 GCS


En 1921, mon père, à 19 ans, tenait son tout premier Garage à La Garenne-Colombes (mitoyen à Neuilly et Paris). Il devint, tout premier Agent (puis Concessionnaire) du nouveau Constructeur des Automobiles « Amilcar ».

En 1935, il devint de la même manière, 1er Concessionnaire à la création en France, par Mr Pigozzi, de « Simca-Fiat ». Parmi les conditions d’alors, il était de bon aloi d’acheter ferme plusieurs voitures dont une Coppa d’Oro et de s’abonner à la Revue Fiat (très belle et rare revue) !

Il me précisait, tout le temps, que les « 6 cylindres Amilcar » avaient toujours été à l’honneur, à la 1re place (cinq 2e et une 5e) dans la catégorie 1100 et 1500cc, au cours des courses de « Records », de « Côte » et « d’Endurance », couramment de 700, 800 km voire 1.000 km. C’est dire la vitesse et la solidité des « Amilcar ».

Ces compétitions et leurs pilotes sont décrits pour les C.O. et M.C.O., ci-après, sous le titre du

« Règne des 6 cylindres Amilcar »

L’arrêt et la fermeture des services Compétition Amilcar ont été dus, en grande partie, à l’effondrement Economique et Industriel de la Bourse aux U.S.A. courant 1929. Cet effondrement a eu de très graves conséquences financières. Certes, mais aussi, d’année en année depuis 1926, les nouvelles réglementations survenues des Commissions sportives aussi, notamment, la cylindrée pour le Championnat du Monde des Constructeurs passant à 2000cc et 1500cc l’année suivante ! L’utilisation possible des Souffleurs, des Turbines (déjà utilisés en aviation) à la place des Compresseurs et l’obligation d’utiliser le carburant dit « National » eurent aussi leur rôle désastreux à jouer. Delage, après avoir gagné le Championnat du Monde (4 G.P. Internationaux, selon le règlement de l’année), avait vendu fin 1927, les siennes à Malcom Campbell, Talbot l’année suivante à Materassi et Amilcar à mon Père. Ettore Bugatti, en baissant le dos, a pu résister grâce à sa fidèle clientèle de connaisseurs passionnés.

Monsieur Sée, administrateur d’Amilcar, cède donc, à mon Père, l’ensemble des 6 cylindres de courses et stocks de pièces détachées provenant du service de compétition et de tourisme de l’usine.

Certains n’avaient pas leur moteur et après plusieurs concertations avec Monsieur Sée, mon père décide d’adapter le robuste moteur Amilcar 4 cylindres à soupapes latérales de 990 et 1100cc, pour les compétitions d’Endurance, dénommé « 6/4» (6 cylindres équipés d’un 4 cyl.)

Il en avait préparé et mis à disposition trois, quatre, cinq aux amateurs participants aux 24 heures du Bol d’Or, de Spa, du Mans, les Routes pavées et Records, ce qui constituait par le fait une Équipe

« l’Équipe de l’Ours Martin »

En ce qui concerne, les C.O. et M.C.O., 1925 – 1930 nous avons recensé

180 Compétitions

(à quelques une près)

160 premières places
5 fois 2e , une fois 5e
plus, les nombreux Records Internationaux

Une vingtaine d’abandons ont été occasionnés par des jets de pierre perçant les radiateurs d’eau, les réservoirs d’huile, de carburant et des crevaisons de pneumatiques, un pointeau de carburateur coincé, un bras de suspension et un roulement de roue cassés, mais jamais aucune panne grave mécanique, ni de sortie de route, ni aucun accident corporel occasionné à quiconque.

Pour connaître le Palmarès de chaque

Amilcar C.O et M.C.O. 6 cylindres de course de l’usine,

nous vous invitons à consulter,

PALMARÈS AMILCAR C.O.

PALMARÈS M.C.O.

En complément, de cette période historique très concentrée, très courte, de 1925 à mi-1930, nous avons extrait des documents d’époque, reconstitué le Palmarès de plusieurs « Champions », des « AS » du volant d’alors, tel qu’Arthur Duray, André Morel, Charles Martin, Williams, Jules Moriceau, Goux, Robert Benoist, Divo …

En ce qui concerne le Palmarès de mon père, qui démarre en 1930, nous l’avons complété avec les pilotes de son Équipe pilotant ses 6 cyl.

« L’EQUIPE DE L’OURS MARTIN »

Nous rappelons que tous les Amilcar cités dans le « Règne des Amilcar », pilotés par Morel, Charles Martin, Arthur Duray, Raph, Bodoignet, de Gavardie, de Burnay, Mottet, Ellievel, Horvilleur, Boursin, Pousse, Poulain, Pouponneau, Nadau, Poiré et Robail, sous le Label, un ‘’Logo’’ de « l’Équipe de l’Ours Martin » sont tous des 6 cylindres : C.6, C.O. et M.C.O., d’usine achetés par mon Père, en 1930 à Monsieur Sée.

Présentation de « l’Ours polaire blanc» créé par « Géo Ham » pour mon père autour de 1929.

1930

7-9/06 9e 24 heures du Bol d’Or (le 1er en 1922), Circuit de la Ville de 4,180 km
à Saint-Germain-en-Laye (près de Paris)

Cat. Course

1100cc

  • 1er C.A. Martin Amilcar Spécial Martin MCO G.H. n°100
  • Mottet Amilcar Spécial Mottet n°101
  • Druck Clément & Rochelle n°102
  • Cabantous Caban Spéciale n°10

350cc

  • Vinatier Annino-Jap n°75

500cc

  • Annino Annino-Jap n°79 (Omnia, Automobilia, MCF, Tony)

14/09 6 heures au Circuit Automobile des Routes Pavées à Pont-à-Marcq (Nord de la France)

  • 3e cat. 1100 Course, C.O., 418 km n°54
  • derrière Michel Doré 493 km sur BNC
  • et Maurice Benoît sur Caban 457 km, mais devant Vernet sur Caban C.A. Martin 54

21/10 G. P. de France du MCF

  • avec le MCO G.H. C.A. Martin 6

1931

23-25/05 24 heures du Bol d’Or

  • 1er cat. Course, 2e au général, 1726 km
  • avec l’Amilcar MCO G.H. C.A. Martin 103

30/09 Circuit Automobile des Routes Pavées Pont à Marcq

  • 3e cat. 1100 – Stand 38 C.A. Martin 56

30/08 G. P. de France

  • 1er cat. Course M.C.O. G.H. C.A. Martin 6

1932

14-16/05 24 heures du Bol d’Or

  • 1er cat. Course M.C.O. G.H. (1528 km très difficiles) C.A. Martin 46
  • 2e cat. Course 6 cyl-4 Auguste Bodoignet 72
  • 5e cat. Course C.O. 6 cyl Raph Gilbert 47
  • 2e cat. Course 500cc sur Martin-Robail Gaston Robail 36

18-19/06 le Xe G. P. d’Endurance de 24 heures au Mans

  • 8e à la distance, 1er des 1100, 5e à l’indice de performance
  • 2043 km à 85 km/h de moyenne C.A. Martin/Bodoignet 29

Circuit de 13,492 km. Très gros efforts pour l’amélioration de la route.
Le Circuit est plus sûr et plus rapide.

L’épreuve Internationale a 25 partants, seuls 9 arriveront.

Il y a au départ : 7 Britanniques, (1 Bentley 4400cc), 7 Italiennes (toutes des Alfa),

1 Américaine et 1 Allemande. Beau temps, la nuit est belle et chaude. Sommer avec sa voiture personnelle recarrossée et très bien profilée par son équipier Chinetti, fin mécanicien, effectue une sage course. La Bentley de Trévoux capote à Arnage sans trop de mal. Zéhender est en tête des Alfa. Il quitte la route dans les S, baptisés « Indianapolis ». Au cours de la 3e heure, marchant à fond pour combler son retard, il se retourne à Maison-Blanche, sans gravité. Bouriat/Bugatti tombe en panne d’essence et abandonne, suivi de Foucret/Mercedes sur ennuis mécaniques, Minoïa/Alfa qui vient de porter le record du tour à 142,437 km/h se retourne, lui aussi à Maison-Blanche, Brisson qui le suivait de près, va au fossé pour l’éviter. Les 2 voitures sont hors course. Brisson est indemne, mais Minoia est légèrement blessé. À la fin de la 3e heure, les 3 Alfa ont couvert 29 tours. Dreyfus/Alfa Roméo et Czaikowsky/Bugatti viennent de se retourner à Indianapolis, sans trop de gravité. Howe-Birkin/Alfa prennent la 1re place, mais ils sont contraints d’arrêter, le réservoir d’essence crevé. À la 7e, Sommer, qui vient de prendre le commandement, pilotera 23 heures l’Alfa. Chinetti ayant été malade la pilotera au dernier tour, consacrant ainsi la totale domination des Alfa-Roméo 8C. La petite 1100cc Amilcar, de C.A. Martin (mon père) et Bodoignet, C. 6 cylindres équipé d’un moteur 4 cylindres sans compresseur arrivera 8e au classement général devant Giraud-Cabantous (Caban-Salmson) 9e et dernier arrivant sur 25 partants.

  • 1er R.Sommer-L.Chinetti Alfa-Roméo 2300cc 2954,038 km n° 8
  • 2e Cortès-Guidotti Alfa-Roméo 2300cc 2927,278 n° 11
  • 3e Lewis-Rose Talbot 3000cc 2441,606 n° 6
  • 4e Mme Syko-Sabipa Alfa-Roméo 1750cc 2417,594 n° 18
  • 5e Newsome-Widengreen Aston Martin 1500cc 2348,842 n° 20
  • 6e Sébilleau-Delaroche Bugatti 1500cc 2327,030 n° 23
  • 7e Bertelli-Driscoll Aston Martin 1500cc 2268,087 n° 21
  • 8e C.A. Martin (mon père) AMILCAR/Martin 1100cc 2043,077 km n° 29
  • 5e à l’Indice de performance, Bodoignet (équipier) 85 km/h
  • 9e Labric-Cabantous Caban 1100cc 1981,262 n° 26
  • M.T. Clément/Bentley à 118,142 km/h

(les 24 h. du Mans, Automobilia, Omnia, MCF, l’Historique Course Automobile)

1932

09-10/07 Les 24 heures de Spa-Francorchamps-Malmédy-Stavelot. Circuit de 14,914 km.

(Royal Automobile Club de Belgique).

Après 18 heures de route, nous étions 1ers à la Coupe du Roi, à ce moment survint la crevaison d’un pneu. Bodoignet au volant, ne change pas la roue et poursuit sa route lentement jusqu’au stand et nous sommes alors disqualifiés, Bodoignet n’ayant pas effectué le tour dans le temps réglementaire !

  • Amilcar 6 cyl. 1100. Disqualifié. C.A. Martin/Bodoignet 74
  • Robail Robail 80

21/07 Film “le Bidon d’Or” de Christian-Jaque, R. Cordy, P. Dac et N. Martel.

  • Amilcar M.C.O. GH. C.A. Martin 46
  • Amilcar C.O. Bodoignet 45
  • Amilcar C.O. Raph 47

09/10 G. P. de France à Montlhéry

  • Amilcar MCO G.H. 1100 Montlhéry C.A. Martin 14
  • Amilcar C.O. 1100 C.A. Martin A. Bodoignet 11

GP. de l’U.M.F. à Montlhéry

  • GP. de l’U.M.F. 10e Course C.A. Martin 14
  • GP. de l’U.M.F. 5e Course 6 tours à 75 km/h de moy. Robail 11

1933

21/05 G. P. de Picardie, le 8e Circuit de Péronne (Somme)

  • 4e au classement général C.A. Martin 53
  • 5e cat. Raph 47

28/05 Circuit d’Orléans, plusieurs séries : tourisme, sport, cours

  • 3e série Course 1500cc 2e M.C.O. C.A. Martin
  • 3e série Sport 1100 cc 3e Pousse
  • 2e série 1100cc 2e (Fromage) Boursin
  • — série 1100cc — Poiré
  • C2e série Course 1100cc 1ème M.C.O. Mestivier

1933

03/06 Côte de Troyes (Torvilliers)

  • 2e Raph

3-4-5/06 le 12e 24 heures du Bol d’Or à Saint-Germain-en-Laye, Château (78)

1er Course et général MCO GH, 1830 km J. de Gavardie 31

ab. blessé consécutivement à un accident survenu la nuit, devant lui dans le sous-bois C.A. Martin 28

  • 1er des 500cc. Argo. Cat. Course. 1396 km. Robail 19
  • 3e cat. Course 1717 km – 411 tours Poulain 37
  • 4e cat. Course 1634 km – 391 tours Amilcar Blot 36
  • 5e cat. Course 1621 km – 388 tours Poiré 30
  • Cat. Course Raph 42
  • ab. cat. Sport Bodoignet 53

11/06 le 27e G. P. de l’A.C.F. à Montlhéry. 500 km

17-18/06 Le 11e G. P. d’Endurance de 24 heures au Mans (Sarthe). Circuit réduit à 13,492 km.
Très gros efforts pour l’amélioration de la route qui rend le Circuit plus sûr et plus rapide.

L’épreuve Internationale a 29 engagés, seuls, 9 arriveront. Beau temps, la nuit est belle et chaude. Participants : 7 Britanniques, dont une Bentley 4400cc
7 Italiennes (toutes des Alfa), une Américaine et une Allemande. Sommer est avec sa voiture personnelle très bien profilée en course par Figoni et préparée pour
la mécanique par son ami Chinetti, fin mécanicien, effectue une sage course.

  • 1er Nuvolari-Sommer Alfa Roméo 2300cc 3144,038 km 11
  • 2e Chinetti-Varent Alfa-Roméo 2300cc 3143,637 8
  • 3e Lewis-Rose Richard Alfa-Roméo 2300cc 3043,375 12
  • 7e Bertelli-David Aston Martin 1500cc 2352,255 24
  • 12e J. et H. de Gavardie
  • Amilcar C6/4 Spécial Martin 1100cc 2005,201 34
  • 3e Barnes-Langlais Singer 972cc 1900,930 37
  • et dernier participant M.T. Sommer/Alfa-Roméo à 146,382 km/h
  • Non classé : C.A. Martin (mon père) et son équipier Bodoignet 36
    (3 tours avant le 20e, selon le règlement), s’arrête et rompt
    le plomb du bouchon du radiateur d’eau ayant l’intention d’en
  • remettre (si nécessaire). Le Prince Nicolas de Roumanie sur sa
    Duesenberg, 6882cc, n’échappera pas, pour la même raison, à la rigueur
    du règlement. n°2
    (les 24 h. du Mans, Automobilia, l’Historique Course Automobile)

01-02/07 le Xe G. P. de 24 heures au Circuit de Spa-Francorchamps-Malmédy-Stavelot-Francorchamps. R.A.C. de Belgique. (Circuit de 14,914 km).

La lutte est immédiatement circonscrite entre les 3 Alfa 8C Le Mans. Après 16 heures de course, l’infatigable Sommer laisse le volant à Stoffel pour aller au G.P. de la Marne à Reims (où il sera 3e). Quelle santé ! Le vétéran Stoffel ne se laisse pas intimider par ses redoutables adversaires, mais il doit laisser passer de peu Chiron-Chinetti à l’arrivée.

  • 1er Chiron-Chinetti Alfa-Roméo 2300cc 2806,423 km
  • 2e Sommer-Stoffel Alfa-Roméo 2300cc 2797,460
  • 3e Theluson-Greeve Alfa-Roméo 2300cc 2695,819
  • 10e Thelaers-Vasselle Hotchkiss 3.900cc 2204,268
  • 19e Duray-de Gavardie 1er des 1100 1.000cc 2090, km à 87,113 km/h.
    Amilcar 6/4 préparé par C.A. Martin (mon père),

(Automobilia, Omnia, MCF, l’Historique Course Automobile)

1933

17/09 les G. P. de France (la Journée du M.C.F. et le l’A.C.I.F.) à Montlhéry.

  • 1er cat. course 1100 sans compresseur C.A. Martin 12
  • 4e cat. Course A.Bodoignet 26
  • 7e cat. Course 1100 à compresseur C. Poiré 27
  • 9e cat. Course à 3 tours R. Poulain 23
  • 10e cat. Course à 6 tours Maurice Mestivier 14

Le Championnat de France de l’U.M.F.

22/10 Côte de Gometz-le-Chatel (14e année)

05-6/12 1933 6 Records à Montlhéry sont battus sur l’Amilcar M.C.O. GH. 1100cc
de C.A. Martin, piloté par Jean et Henri de Gavardie, et Duray
portant le précédent record de vitesse en parcourant « 3.285 km »
à 136,902 km/h de moy. dont celui des 24 heures.

1934

19-21/05, le 13e Bol d’Or,

  • ab M.C.O. C.A. Martin 42
  • 2e Sport 354 tours 1479 km Poiré 67
  • 4e Course 393 tours 1642 km Poulain 56
  • non admis (arrivé après le départ) de Gavardie
  • ab Accident, dérapage, casse les roues Duray 74
  • ab Bodoignet
  • ab Horvilleur
  • — Course Monoplace 232 tours 969,760 km Blot
  • 3e Sport 1100 Simca-Fiat 990 cc (coul. Bordeaux)
  • Coppa d’Oro Mille Miles 1733,816 km C.A. Martin 25
  • 4e cat. Sport Amilcar C.6/4 cyl. 1659,460 km Horvilleur
  • 2e cat. Sport Amilcar C.6/4 cyl. 1942 km Grignard

24/05 les 3 Heures de Marseille, Coupe de Provence des petites cylindrées

  • Amilcar MCO 1500 C.A. Martin 56

27/05 Circuit d’Orléans

4e course M.C.O. 1500 C.A. Martin 10

  • 2e cat. Sport C.6-4 Pousse
  • 4e cat. Sport C.6-4 Poiré
  • C.6/4 de Gavardie
  • C.6/4 Ellievel 7
  • 1er cat. course C.6 de la 3e série Scaron 75
  • 2e course M.C.O. 1100 Mestivier 9
  • – Monoplace Blot 25

17-18/06 12e G. P. d’Endurance de 24 heures au Mans.

  • 14e à la distance, 2271 km, 4e Biennale,
  • (23 à l’arrivée sur 54 partants) de Gavardie/A. Duray 32
  • 20e à la distance, 5e à l’indice
  • 2094,652 km/h à 87 km de moyenne C.A. Martin/Pousse 42
  • 22e à la distance, 2008 km, 21e à l’indice Poiré/Robail 31
  • ab. au 14e (tour, rupture du flector) Georges Boursin/Nadeau 41

08/07 G. P. de 10 Heures du Royal Automobile Club de Belgique (seulement l’Engagement)

  • 2e course 1er Amilcar M.C.O. 1100 Mestivier 7
  • 2e course ab. Amilcar Monoplace 1100 Blot 2
  • 7e course 2e Alfa-Roméo 2000 Raph 3

01/09 G.P. de France de l’U.M.F. au Circuit de Linas-Montlhéry

  • 4e cat. Course C.A. Martin
  • 2e cat. Sport Pousse
  • 10e cat. Sport Poiré

1935

14/10 Course du Kilomètre à Montlhéry, ACIF, AMCF, le Journal, (2 Engagements)

14/04 Critérium de vitesse et régularité à Montlhéry
Critérium de « l’Actualité Automobile »

1er et en première page de couverture couleur

  • avec le C.6-4, celle des 24 h du Mans 1932 ! Elliével 88

18-19/05 le XVe 24 heures du Bol d’Or

  • cat. Course Amilcar 1100cc de Gavardie 16
  • 4e cat. Sport Amilcar 1100cc Horvilleur 22
  • cat. Course Amilcar 1100cc Poulain 25
  • Sport Amilcar 1100cc Elliével 40
  • Course Amilcar 1100cc Raph 1
  • Course Amilcar 1100cc Blot 19
  • Sport M.G. de Burnay 31

02/06 les G. P. de France du MCF au Circuit de Linas-Montlhéry

  • 3e 1100 Robail Pacheco
  • 1er course 1100 Amilcar MCO Mestivier 7
  • 1er course 1500 Alfa-Roméo/Ferrari Monoplace Sommer
  • 1er course 1500 Alfa-Roméo/Ferrari Monoplace Raph

1936

08/01 G. P. du Comminges.

  • 1er Wimille Bugatti 2h 53‘6‘‘ 40 tours à 152,582 km//h
  • 3e Raph Talbot 2h 58‘7‘‘ 40 tours
  • 9e Morel Talbot 2h 54‘33‘‘ 35 tours
  • ab Benoist/Bugatti, Delorme, Shell, Carrière

–/04 Coupe du Prince Rainier à Monaco

  • 1100 Amilcar M.C.O. (Mestivier délare forfait)

31-01/05 le 15e 24 heures du Bol d’Or, Saint Germain en Laye (près de Paris)

  • Sport 1er A. Gordini Simca-Fiat (Blanc, alu.) 1100 2179,084 km à 90,795 km/h
  • 2e Zanardi Simca-Fiat (Bleu) 1100 1851,716 km à 77,150 km/h
  • 3e C.A.Martin Simca-Fiat (Bordeaux) 990 1733,816 km
  • 4e Horvilleur Amilcar C.6/4 990 1659,460 km
  • 5e Druck M.G. 1100 1358,500 km
  • 6e Kemp Kemp 1100 1329,240 km
  • Course 1er Maillard-Brune M.G. 2130,483 km à 88,770 km/h
  • 2e Grignard Amilcar 6 cyl. 1100 1942,609 km
  • 3e Woolf M.G. 1663,640 km
  • 4e Breuillet Salmson 1383,580 km
  • 5e Pablo Curtis Salmson 1124,420 km
  • ab Blot Amilcar 6 cyl.

Cyclecar 4 roues 750cc

  • 1er Delpech Rosengart 1425,380 km à 59,390 km/h

(l’Actualité Automobile)

24/05 les 3 Heures de Marseille, Coupe de Provence des petites cylindrées

  • Amilcar MCO 1500 C.A. Martin 56

19/06 Le 13e 24 heures du Mans et les 16e Fêtes aériennes d’Auvergne
sont annulées en raison de grève.

  • C.A. Martin était engagé sur Simca/Fiat Mille Miles, sous le n° 49

28/06 G. P. de l’A.C.F. à Linas-Montlhéry

  • 23e au général, Simca-Fiat Mille Miles (groupe 1)
  • 999cc, 86 km/h derrière Gordini-Querzola, mais
  • devant Camérano-Largeot et Lord Howe C.A. Martin 24

21/06 G.P. de Picardie

  • 8e (aux éliminatoires) Amilcar 6cyl. /4 C.A. Martin de Gavardie
  • 7e (aux éliminatoires) Amilcar Monoplace 6 cyl. Blot

30/08 Coupe d’Argent à Montlhéry

  • 2e Amilcar C 6 cyl. cat. course de Burnay
  • ab C.A. Martin (malchanceux) C.A. Martin 18
  • ab Amilcar 6 cyl. Monoplace Blot
  • ab Amilcar 6 cyl. Grignard

Bois de Boulogne

  • 1000cc Simca-Fiat « Coppa d’Oro » de Gavardie 14

06/09 les Grands Prix de France à Montlhéry.

  • 4e à la 3er course Simca-Fiat Mille Miles C.A. Martin 4
  • 2e à la 3e (à la mi-course) de Burnay/Robail 3
  • 3e à la 5e course Amilcar MCO 1500 C.A. Martin 8
  • 5e à la 5e course Amilcar Monoplace 1100 Mestivier 7
  • 3e à la 5e à la mi-course Amilcar 6 cyl. Grignard 11
  • 11e à la 7e course Simca-Fiat Mille Miles C.A. Martin
  • 2e à la 7e course Talbot T150C 4000cc Raph
  • 10e à la 7e course Alfa-Roméo 1750cc Polledry

20/09 Journée de l’A.G.A.C.I. à Montlhéry Coupe d’Automne

  • 3e 1100 Sport Simca-Fiat « Coppa d’Oro » C.A. Martin 18

–/09 Montlhéry, 10e course

  • 3e Amilcar M.C.O. (1250cc) C.A. Martin
  • 5e des 1100 Amilcar M.C.O. (1100cc) Mestivier

1937

02/05 Journée Internationale Automobiles des Indépendants

  • 5e Amilcar C.6. cyl. de Burnay
  • 1er Amilcar M.C.O. (1100cc) Mestivier
  • 4e Amilcar 6. cyl. (Monoplace ?) Grignard
  • 6e Amilcar 6. cyl. Biolay

(AGACI)

15-17/05 16e 24 heures du Bol d’Or à Montlhéry

  • 1er Amilcar C.6-4 Course 1666,525 km Horvilleur 9
  • Amilcar 1100 de Burnay 14
  • Amilcar 1100 Grignard 4
  • Amilcar 1100 Burmand 16

(AGACI)

1938

02/07 G. P. des Remparts à Angoulême. France. Finale 89,530.

  • 1er Sommer Alfa-Roméo
  • 2e Horvilleur Maserati
  • 3e Durant Bugatti

(AGACI)

22/05 Targa Florio Parc de la Favorite-Palerme, Sicile. (171,600 km) 30 tours de 5,720 km. La formule 1500cc ne réunit que des Maserati (hormis Platé sur sa Platé Spéciale). Lurani part en tête, mais cède subitement la place à Bianco, qui ralentit brutalement. Lurani, ne pouvant l’éviter, vient l’emboutir par l’arrière. Au 24e tour, Marazza et Villoresi luttent avec un tel acharnement qu’ils s’accrochent. Villoresi repart. Entre-temps, Rocco a pris la tête devant Raph. Ils terminent 1er et 2e devant Villoresi et
3 autres concurrents.

  • 1er Rocco Maserati 1h 30’04’’
  • 2e Raph Maserati 1h 32’15’’
  • 3e Villoresi Maserati 1h 34’09’’
  • M.T. Marazza/Maserati à 119,721 km/h

(l’Historique Course Automobile, Automobilia)

06/06 17e 24 heures du Bol d’Or à Montlhéry. Ces records n’étaient pas battus en 1950.

Catégorie Sport 1500cc

  • 1er Polledry Aston-Martin 2326,622 km à 96,942 km/h de moy.
  • 2e Constantin Bugatti 2088,371 km

Catégorie Sport 1100cc

  • 1er Gordini Simca Huit 2456,334 km
  • 2e Robert Simca 2147,083 km
  • 3e Vernet Simca 2135,800 km
  • 4e Molinari Simca 2073,502 km

Catégorie Course 1100cc

  • 1er de Burnay M.G. Magnette 2406,059 km à 100,522 km/h de moy.
  • 2e Duval B.N.C. 1935,535 km

Catégorie Sport 750cc

  • 1er Horvilleur Simca 5 2027,900 km à 84,495 km/h de moy.
  • 2e Lévy Simca 5 1971,525 km
  • 3e Aimé Simca 5 1714,900 km
  • 4e Danvignes Danvignes 1064,287 km

Catégorie Voitures Course 500cc

  • 1er Robail Argos

(Programme officiel, les 24 h. du Mans, l’actualité Automobile)

16-17/05 les 24 heures du Bol d’Or à Montlhéry.

1939

10-11/06 les 24 h. Bol d’Or à Montlhéry (jusqu’à 1500)

    • 1er Simca 5 Horvilleur n° 9

1945

09/09 Coupe de Paris, A.G.A.C.I. et G.N.R. (Groupement des Réfractaires et Maquisards). sous le Contrôle de l’A.C.I.F. et l’A.M.C.F.

3 courses dans l’enceinte du Bois de Boulogne de 2,800 km :

Coupe Robert Benoist jusqu’à 1500cc, 36 tours soit 100 km

Coupe de la Libération de 1500 à 3000cc 36 tours soit 100 km

  • Grignard Amilcar Monoplace 1100cc à compresseur n°1
  • Loyer Amilcar C.6. 1100cc à compresseur n°16
  • Ondet Amilcar Monoplace 1100cc à compresseur n°14
  • Mestivier Amilcar MCO 1100cc à compresseur n°2
  • C.A. Martin Amilcar MCO 1270cc à compresseur n°
  • Veuillet M.G. 1100cc à compresseur n°10
  • Louveau Maserati 1500cc à compresseur n°4
  • Dého Maserati 1500cc à compresseur n°4
  • Polledry Alfa-Roméo 1750cc n°15
  • Bonnet D.B. 2000cc n°8

3e Course : Voiture de Sport

  • 1er Polledry Alfa-Roméo 1750cc
  • Coupe Robert Benoist, jusqu’à 1500cc, 36 tours soit 100 km
  • Riche Adler 1100cc n°16
  • Vernet Salmson 1100cc n°1
  • Gordini Simca 1100cc n°2
  • Ferry Riley 1500cc n°4
  • Jeff Amilcar C6 1100cc n°12
  • Pozzoli Lombard 1100cc n°9
  • Deutsch D.B. 1500cc n°7
  • Pollédry Aston-Martin 1500cc n°11

Coupe des Prisonniers de 3000 à + 5000cc

  • 1er Wimille Bugatti + de 5000cc n°1
  • Sommer Talbot 4500cc n°6
  • Grignard Delahaye (6 au total) 3500cc n°14
  • Etancelin Alfa 2600cc n°3
  • Gérard Maserati 3000cc n°4
  • Trintignant Bugatti 2300cc n°7

(Programme, AGACI)

1946

09/06 Circuit de l’Autoroute à Saint Cloud, Haut de Seine (92)

Inauguration de la réouverture du tunnel de l’Autoroute de l’Ouest avec

le concours de l’A.G.A.C.I. Coupe du Conseil Municipal de la Ville de Saint Cloud

Il est apparu une nuée de faux brassards officiels, avant le départ, et dans les stands de ravitaillement. Nous avons même vu une sexagénaire arborer sans complexe un (faux) brassard de pilote !
Temps pluvieux et très grosses averses, qui resteront dans les mémoires
“comme une lente procession à des allures de père de famille”…

Coupe des petites voitures du Conseil Municipal de la Ville de Saint-Cloud
20 tours de 6 km, 120 km parcourir, départ à 15h 30.

  • 1er Scaron Simca 1100cc 1h 23’21’’2/10 86,379 km/h
  • 2e Bonnet D.B. 1h 23’39’’8/10
  • 3e de Cortanze Peugeot Darl’Mat 1h 25’10’’
  • 4e Perron Jacq. Riley
  • 5e Waeffler B.M.W 328
  • 6e Creuchet Bugatti à 1 tour
  • 7e Renaud B.M.W à 2 tours
  • 8e Alain Simca à 2 tours
  • ab Ondet Amilcar Monoplace 1100 n° 56 au programme
  • Pouponneau Amilcar C.6/4 1100 n° 64 au programme
  • C.A. Martin Amilcar M.C.O. 1500 n° 51 au programme
  • Mestivier Amilcar M.C.O. 1100 n° 38 au programme
  • Polledry Aston Martin 1500 n° 61 au programme
  • Pozzoli Lombard 1100 n° 49 au programme

Coupe René Le Bègue. 1500 à 2000cc, 30 tours de 6,180 km à 17 h. 30.

  • 1er Sommer Maserati 1h 38’42’’6/10 à 109,422 km/h
  • 2e Chiron Talbot 1h 38’59’’6/10
  • 3e Mazaud Maserati 1h 39’55’’
  • 4e Ruggiéri Maserati à 1 tour
  • 5e Mathieson Maserati à 2 tours
  • 6e Chaboud Delahaye à 2 tours
  • 7e Grignard Delahaye à 3 tours

(Ce Soir R. Miomandre, Programme A.G.A.C.I, L’Actualité Automobile)

09/06 Circuit de Saint Cloud, Inauguration du Tunnel de l’Autoroute de l’Ouest, et
la « Coupe du Conseil Municipal »

Circuit de Saint Cloud ab accrochage, roue arrière voilée MCO 1500 C.A. Martin 51

Circuit de Saint Cloud Amilcar C6/4 Pouponneau 64

Circuit de Saint Cloud ab Amilcar M.C.O.1100 Mestivier 38

06/10 Coupe du Salon au Bois de Boulogne, autour de l’Hippodrome de Bagatelle

  • M.C.O. 1500 1er temps aux essais 1’59’’9/10 C.A. Martin 96
  • Maserati Raph

1947

15/09 le 20e Bol d’Or à Saint Germain en Laye (Circuit des Loges)

  • Amilcar Monoplace 1er 1100 1659,358 km Le Jamtel 10
  • Amilcar 6/4 2e 1100 1612,395 km Pouponneau 14

1948

16-17/05 Bol d’Or Saint Germain en Laye (Circuit de la Ville et du Château)

  • Amilcar 6 cyl. (carrosserie modifiée, surbaissée) Mottet/ C.A.Martin 5
  • Amilcar Monoplace Dergy-Spécial, 1er des 1100 Course Le Jamtel 4 (1659,358 km à 69,139 km/h)
  • Amilcar 6 cyl/4, 1612,291km, 2e des 1100 Course Pouponneau 14

1949

24/04 2e Coupe d’Argent de l’A.G.A.C.I.

  • Coupe d’Argent Amilcar Monoplace Dergy-Spécial, 1er des 1100 Le Jamtel 49

1952

08-09/06 24 heures du Bol d’Or Montlhéry

  • Simca 9 Aronde, 1re Cat. 5e au général C.A. Martin 5

1955

14-15/05 24 heures du Bol d’Or à Montlhéry

  • Simca-Gordini – 1 GCS (non parti, rupture du vilebrequin) C.A. Martin 73

***

La liste des participations aux compétitions est non exhaustive et peut présenter quelques inexactitudes dans les dates, numéros, catégorie Sport ou Course et places au classement. Nous ne possédons pas toutes les documentations complètes et serions reconnaissants à tout amateur de nous communiquer (en copie ou courriel) tous renseignements (témoignages, extraits de revues, de presse, photos légendées, si possible) que nous n’aurions pu présenter. Il manque, entre autres, les résultats des courses de côtes de Gometz le Châtel, de Poix, Lapize… Nous sommes aussi acheteurs de toutes documentations concernant la locomotion en général, trophées, voitures anciennes, avions, bateaux et de l’art.

Site : www.amilcar-oursmartin.net

Claude Martin
248 avenue Napoléon Bonaparte

92500 Rueil-Malmaison. France.

Portable : (33) 06 71 63 78 44

www.amilcar-oursmartin.net

claudemartin37@gmail.com

Fax : (33) 01 47 77 04 04

Sarl Richelieu : Jean-Claude Martin
Courriel : sarl-richelieu@wanadoo.fr

Portable : (33) 06 08 24 62 66

© Sarl Richelieu, Claude Martin/Photo.


POUR EN SAVOIR PLUS

PALMARÈS C.A. MARTIN

PALMARÈS des deux monoplaces

Parmi les voitures de l’écurie Amilcar figuraient deux monoplaces dont voici ci-dessous les historiques.
Autour de 1933, deux Monoplaces 6 cylindres, décalés, de l’usine, similaires au M.C.O. étroit, apparurent avec un moteur à culasse détachable. Elles se trouvent en France, l’une chez Claude Martin (votre serviteur) depuis plus de 60 années et l’autre au Musée Schumpf.

© Sarl Richelieu, Claude Martin/Photo.